1. Choisir une histoire rigolote avec chute surprenante. Pourquoi? Rappelez-vous les représentations d'élèves que vous avez pu connaître, où tout le monde donne de son mieux, mais où l'intérêt pour le spectateur reste plus que limité.

      Pour l'instant, j'ai uniquement choisi des albums de la littérature de jeunesse.

      L'avantage: Les enfants peuvent facilement comprendre l'histoire et ne se lassent pas de l'écouter à répétition. 
      Jouer l'histoire (improviser) est de toute façon une bonne méthode pour la comprendre, en maternelle.
      Certaines repliques clés sont connues par toute la classe sans effort, même si j'adapte de plus en plus le texte pour le jeu (en fait, j'ajoute des dialogues, mais je garde les répliques caractéristiques)

      L'inconvénient au début:
       Les élèves peuvent être trop accrochés aux images et aux personnages et ne pas "supporter" les modifications nécessaires pour le jeu ("mais maîtresse, y a pas deux serpents dans l'histoire!") Cet inconvénient reste (chez moi) assez faible, ils ont vite compris qu'on jouait la même histoire, mais "à notre sauce". 

    2. Les histoires "à randonnée" s'y prêtent particulièrement bien. J'imagine qu'avec les PS seuls, c'est quasiment une obligation.

    3. Quant aux décors, l'histoire doit être facile à mettre en scène (jouer dans la forêt par exemple) et ne pas nécessiter des aménagements compliqués ni de changements de décor lourds.
      Il faut distinguer entre les illustrations de l'album et ce qui est vraiment nécessaire pour l'histoire.

    4. Les personnages: l'histoire doit permettre une multiplication miraculeuse des personnages. Aucun album propose 15 voire plus de rôles à jouer. 
      Pour ma classe de 12- 15 élèves, je trouve toujours des rôles à ajouter (les animaux ont des petits, on dédouble les rôles principaux,...).
      Avec une classe plus nombreuse, je pense que j'inventerais au moins une scène où un groupe apparaît, pour permettre à tous de participer. 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique